dimanche 15 janvier

Quiz du 2e dimanche ordinaire, année B


06-03 - 15 janvier 2006
 
2e dimanche ordinaire, année B
 
Trois parties : les questions du quiz, les textes du dimanche, les réponses du quiz.
 
Les questions du quiz
 
Questions du l’Evangile
 
Pourquoi les disciples de Jean-Baptiste suivent-ils Jésus ?
 
Pourquoi ces disciples cherchent-ils où demeure Jésus ?
 
La réponse de Jésus est soit très banale, soit énigmatique « Venez, et vous verrez ». Que veut-il dire ?
 
Comment André a-t-il pu comprendre aussi vite que Jésus est le Messie ?
 
Pourquoi Jésus change-t-il le nom de Simon ?
 
Vais-je bien lire ?
 
Que répond Samuel, lorsque le Seigneur l’appelle ?
 
Comment le psalmiste manifeste-t-il que « la loi le tient aux entrailles ? »
 
A quoi sommes nous appelés en notre corps ?
 
Quelle parole de Jean-Baptiste met ses disciples en route vers Jésus ?
 
Qui a amené Pierre auprès de Jésus ?
 
Les lectures
 
Premier livre de Samuel (3, 3b-10. 19)
 
Le jeune Samuel couchait dans le temple du Seigneur, où se trouvait l’arche de Dieu. Le Seigneur appela Samuel, qui répondit : " Me voici ! " Il courut vers le prêtre Élie, et il dit : " Tu m’as appelé, me voici. " Élie répondit : " Je ne t’ai pas appelé. Retourne te coucher. " L’enfant alla se coucher. De nouveau, le Seigneur appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Élie, et il dit : " Tu m’as appelé, me voici. " Élie répondit : " Je ne t’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. " Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur, et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée. Une troisième fois, le Seigneur appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Élie, et il dit : " Tu m’as appelé, me voici. " Alors il comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant, et il lui dit : " Retourne te coucher, et si l’on t’appelle, tu diras : ’Parle, Seigneur, ton serviteur écoute’. " Samuel retourna se coucher. Le Seigneur vint se placer près de lui et il appela comme les autres fois : " Samuel ! Samuel ! ", et Samuel répondit : " Parle, ton serviteur écoute. " Samuel grandit. Le Seigneur était avec lui, et aucune de ses paroles ne demeura sans effet.
 
Psaume 39 [40]
 
R/Me voici, Seigneur, je viens faire ta volonté.
 
D’un grand espoir, j’espérais le Seigneur : il s’est penché vers moi.
En ma bouche il a mis un chant nouveau, une louange à notre Dieu.
 
Tu ne voulais ni offrande ni sacrifice, tu as ouvert mes oreilles ;
tu ne demandais ni holocauste ni victime, alors j’ai dit : " Voici, je viens. "
 
Dans le livre, est écrit pour moi ce que tu veux que je fasse.
Mon Dieu, voilà ce que j’aime : ta loi me tient aux entrailles.
 
Vois, je ne retiens pas mes lèvres, Seigneur, tu le sais.
J’ai dit ton amour et ta vérité, à la grande assemblée.
 
Première lettre de saint Paul Apôtre aux Corinthiens (6, 13b-15a. 17-20)
 
Frères, notre corps n’est pas fait pour l’impureté, il est pour le Seigneur Jésus, et le Seigneur est pour le corps. Et Dieu, qui a ressuscité le Seigneur, nous ressuscitera aussi, par sa puissance. Ne savez-vous pas que vos corps sont des membres du Christ ? Celui qui s’unit au Seigneur n’est plus qu’un seul esprit avec lui. Fuyez l’impureté. Tous les péchés que l’homme peut commettre sont extérieurs à son corps ; mais l’impureté est un péché contre le corps lui-même. Ne le savez-vous pas ? Votre corps est le temple de l’Esprit Saint, qui est en vous et que vous avez reçu de Dieu ; vous ne vous appartenez plus à vous-mêmes, car le Seigneur vous a achetés très cher. Rendez gloire à Dieu dans votre corps.
 
Alléluia. Alléluia. En Jésus Christ nous avons reconnu le Messie : par lui nous viennent la grâce et la vérité. Alléluia.
 
Évangile de Jésus Christ selon saint Jean (1, 35-42)
 
Jean Baptiste se trouvait avec deux de ses disciples. Posant son regard sur Jésus qui allait et venait, il dit : " Voici l’Agneau de Dieu ". Les deux disciples entendirent cette parole, et ils suivirent Jésus. Celui-ci se retourna, vit qu’ils le suivaient, et leur dit : " Que cherchez-vous ? " Ils lui répondirent : " Rabbi (c’est-à-dire ’Maître’), où demeures-tu ? " Il leur dit : " Venez, et vous verrez ". Ils l’accompagnèrent, ils virent où il demeurait, et ils restèrent auprès de lui ce jour-là. C’était vers quatre heures du soir. André, le frère de Simon-Pierre, était l’un des deux disciples qui avaient entendu Jean Baptiste et qui avaient suivi Jésus. Il trouve d’abord son frère Simon et lui dit : " Nous avons trouvé le Messie " (autrement dit : " le Christ "). André amena son frère à Jésus. Jésus posa son regard sur lui et dit : " Tu es Simon, fils de Jean ; tu t’appelleras Képha " (ce qui veut dire : " pierre ").
 
Réponses proposées
 
Pourquoi les disciples de Jean-Baptiste suivent-ils Jésus ?
Parce qu’ils ont foi dans le discernement de Jean-Baptiste : ils ont pu éprouver qu’il est inspiré par l’Esprit Saint.
 
Pourquoi ces disciples cherchent-ils où demeure Jésus ?
Une « demeure » n’est pas que matérielle ; Jésus demeure avec le Père, où qu’il soit.
 
La réponse de Jésus est soit très banale, soit énigmatique « Venez, et vous verrez ». Que veut-il dire ?
Cette réponse est du même ordre que « suis-moi ».
 
Comment André a-t-il pu comprendre aussi vite que Jésus est le Messie ?
C’est le Père qui le lui a donné.
 
Pourquoi Jésus change-t-il le nom de Simon ?
Jésus exprime un discernement, et fait déjà comprendre quel sera le rôle de Pierre ; cette façon « d’appeler » n’est-elle pas une « vocation » ?
 
Ai-je bien lu ?
 
Que répond Samuel, lorsque le Seigneur l’appelle ?
 « Tu m’as appelé, me voici ».
 
Comment le psalmiste manifeste-t-il que « la loi le tient aux entrailles ? »
 « J’ai dit ton amour et ta vérité, à la grande assemblée ».
 
A quoi sommes nous appelés en notre corps ?
 « Rendez gloire à Dieu dans votre corps ».
 
Quelle parole de Jean-Baptiste met ses disciples en route vers Jésus ?
 « Voici l’Agneau de Dieu ».
 
Qui a amené Pierre auprès de Jésus ?
 Son frère André.



Vous avez imprimé cette page à partir du site paroisse Chaville paroisseschaville.free.fr/article.php?id_article=180)